Rafle de Marseille en 1943 : comment un journaliste a retrouvé des membres de sa famille survivants des camps d’extermination

Après la rafle de 1943, certains membres de la famille de Pierre Rival sont rescapés des camps d’extermination et se sont installés à travers l’Europe, à la Libération. À Marseille, sur les pas de sa grand-mère Tauba Minska, le journaliste et auteur poursuit ses recherches. Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *