Escroquerie à la viande de cheval : 3 ans de prison dont un ferme requis pour un grossiste de Narbonne

Au procès de la vaste escroquerie à la viande de cheval à Marseille, les plus lourdes réquisitions (trois ans de prison dont un ferme) ont été demandées à l’encontre d’un négociant grossiste de Narbonne (Aude). Patrick Rochette a reconnu avoir falsifié les papiers des équidés d’une ferme laboratoire de Sanofi-Pasteur, normalement impropres à la consommation humaine, pour les envoyer à l’abattoir et vendre la viande à des boucheries en Occitanie. Le procureur-adjoint a aussi réclamé la condamnation de 20 autres des 25 prévenus. Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *