Biodiversité menacée. La Lozère au cœur d’un programme mondial de sauvegarde des derniers chevaux sauvages de Przewalski

Sur le Causse Méjean aux paysages similaires aux steppes de Mongolie, l'association Takh mène depuis 28 ans un programme de conservation des derniers chevaux sauvages de Przewalski (il en reste moins de 1000 sur la planète). Elle vient d'intégrer un projet mondial de recherche et de protection.

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *