Le confinement derrière les barreaux aux Baumettes : « les détenus deviennent fous, et nous, on n’est pas protégés »

La ministre de la Justice s’oppose à la libération des personnes en détention provisoire, mais pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus, la mesure va s’appliquer à des détenus en fin de peine. Aux Baumettes, les gardiens sont confrontés à plus de tensions depuis la fin des parloirs.

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *