L’amende de 1.500 euros pour les chasseurs « en état d’ivresse manifeste », accueillie favorablement par la fédération de chasse du Vaucluse

Les chasseurs surpris, fusil à la main, « en état d’ivresse manifeste » sont désormais passibles d’une amende pouvant atteindre 1.500 euros, selon un décret publié ce dimanche au Journal officiel. « Les bons chasseurs n’ont rien à craindre », selon le président de la Fédération de chasse du Vaucluse. Lire l’article complet