Coronavirus : faute de bénévoles, la banque alimentaire des Bouches-du-Rhône craint de ne plus pouvoir se ravitailler

« On a de la nourriture, on a des véhicules, mais on n’a plus de chauffeurs », explique la banque alimentaire des Bouches-du-Rhône. L’organisation collabore avec 180 associations de la région. Elles craignent une insuffisance de denrées pour les personnes les plus démunies.

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *